Le joueur de tambour

Hommage à José António – Zazinho – Le joueur de tambour.

« El ca tinha horael ca tinha diaSempre sempreEl tava ta tocaFrente d’ kel loja,no corridor, na terraç,na rua,sempre sempre,…Na festa de Sao Joao, 8, 9, 16 pessoas pegod’ na batucadaes tem té cuidod dkel ritm de cada um. »

Il n’avait pas d’heures, pas de jour, toujours, toujours il jouait.En face du magasin,dans le corridor, sur la terrasse,dans la rue,Toujours.Pendant la fête de Saint Jean,8, 9, 16 personnes embarquées dans la batucada devaient être attentif au rythme de chacun.

.

.